Que doit contenir votre site web ? Petit cours de marketing digital

Article rédigé suite à la master class Marketing Digital proposée gratuitement par le site Live Mentor.

Le marketing digital permet à un site web, une application ou un service de gagner en visibilité. Il va permettre d’augmenter notre leads, trafic, conversion (transformer un visiteur en client) et encore mieux de construire notre base de données (“marketinguement” parlant). Enfin, cela va nous permettre de trouver plus de client et ainsi améliorer nos ventes sur Internet.

Sur le web il y a plusieurs types de publicité :

  • la publicité Facebook
  • Snapchat, Instagram, les réseaux d’influenceurs
  • le référencement naturel local (SEO)

Tout d’abord, “comment faire les mauvais choix ”:

  • Ce n’est pas parce qu’on est calé sur un sujet que l’on a forcément les meilleures solutions.
  • Ce n’est pas parce qu’on est beaucoup documenté sur un thème qu’on peut le mettre en pratique
  • « Cela fait six mois que je bosse sur mon idée, mon site web va bientôt sortir ça va tout déchiré, par contre je n’ai pas encore de feedback »

Sur Internet rien n’est acquis, le jour de lancement de votre site sera le jour où vous allez booster votre communication et stratégie marketing mais il faudra ensuite maintenir ce niveau de qualité à long terme.

1° Définir son personna, le portrait robot de l’utilisateur

Tout d’abord il faut communiquer avec ses futurs utilisateurs :
– faire une matrice de la demande
– faire une stratégie de l’inversion, on va ainsi interroger ses concurrents, leurs clients ainsi que vous même !
– le test ultime : trouver ses 3 premiers clients

Il ne faut pas passer de l’idée à l’étape de création de votre site sans avoir défini votre clientèle.

Contacter par message privé des clients d’un site concurrent pour vous renseigner sur le marché.

Un (buyer) personna c’est une représentation fictionnelle de vos clients, issue d’une étude de marché avec par exemple des enquêtes, des interviews, des données récoltées. Le personna va représenter un segment du marché et vous servira à adapter votre stratégie de contenu, votre stratégie communautaire et aussi de communication. Pour le définir il vous faut récolter des tendances, des problématiques, des données démographiques, des croyances, des valeurs, etc.

Mais s’il vous faut connaître votre personna, il vous faut également connaître l’anti-personna : la personne que l’on ne veut pas sur son site web.

 

2° Les 5 éléments incontournables qu’il doit y avoir sur votre premier site web

Pour lancer votre site, il faut débuter avec le stricte minimum pour ensuite le construire petit à petit, notamment avec les retours clients. Pour élaborer votre site vous avez deux approches :
– La voiture : vous allez construire une roue, puis deux, puis quatre, le châssis, le moteur, la carrosserie et la voiture pourra rouler.
– Le skateboard : dès le départ il roulera, pas très vite certes mais vous le transformerez en vélo, puis en moto, puis en voiture ! Et vous aurez commencé à rouler bien plus tôt !
N’oubliez jamais une chose : personne n’attend la sortie de votre site Web. Ce que vous devrez faire quand vous aurez acquis une communauté sera bien différent de ce que vous devrez faire pour l’obtenir.

Vos éléments pour bien démarrer votre site web :
– Un nom, ne cherchez pas le meilleur car il évoluera, rappelez vous qu’au début c’était « the facebook ».
– Des photos, pour meubler votre site, pas la peine de payer un photographe, une banque d’image Web open source suffira.
– Quelques articles publiés sur le blog du site, cherchez la qualité pas la quantité, privilégiés 3 articles de fond que 30 défonçant des portes ouvertes.
– Un formulaire pour capturer des mails, pour discuter avec vos utilisateurs. De plus, les mails vous appartiennent, à la différence des algorithmes de Google et Facebook. Proposer une newsletter, ce ne sera pas du spam, libre aux utilisateurs de s’y inscrire ou non. Dans le référencement naturel vous n’êtes pas maître de votre classement, par exemple sur Facebook il est impossible d’être premier au classement sans payer la publicité, la newsletter elle ne dépend que de vous, les statistiques de retours sur mails sont meilleures que Google et Facebook.
– Une page “à propos” : ne racontez pas votre histoire, concentrez vous sur votre personna, vos visiteurs, leurs espoirs, leurs craintes, leurs objectifs, etc…

Le nom :
Il doit être court, mémorable, si possible dans toutes les langues pour un projet international, il ne doit pas suivre la mode et doit être disponible en nom de domaine. Ne chercher pas un nom cool, chercher une histoire cool, on se rappelle uniquement des marques qui raconte une histoire.

Vérifier également la disponibilité du nom auprès de l’INPI (base-marque.inpi.fr), cela vous prendra 5 minutes et vous évitera que la marque ne soit déjà prise ou de créer une confusion avec une marque trop proche (ou trop éloignée ).

Le logo :
Un logo est un outil de conversion pour transformer vos visiteurs en client, cependant ne dépensez pas trop de temps dedans. Pensez vous qu’il y a beaucoup de travail sur le logo de Tinder ?

Le logo de Tinder

Les images :
Air BnB doit sa croissance aux nombreux photographes pro embauchés pour prendre en photo les appartements mis en location, mais cela n’est apparu qu’en 2010, soit 2008 années après le lancement du site. Au départ les photos n’était pas leur priorité. N’essayez pas d’impressionner qui que ce soit avec votre design, rappelez vous : tout le monde se moque de votre lancement. Il vaut mieux démarrer tout petit et progresser vite (le skateboard). Au démarrage une banque d’image suffira !

Les articles :
Écrire des articles c’est un travail d’artisan, il faut privilégier la qualité plutôt que la quantité et travailler la communication et le marketing de cet article. Vous devez écrire des articles et ce quelque soit le domaine de votre site web. Un article de qualité sera toujours plus intéressant que 100 articles essayant de faire pauvrement du SEO, puisqu’il aura toujours plus de chance d’être partagé et d’avoir ainsi des backlinks.

Le référencement naturel et la publicité sont d’excellents moyen d’amener du trafic mais il ne faut pas perdre ce dernier, il faut parler avec vos premiers internautes, préparer 30-50 sujets de discussions pour rassembler vos utilisateurs et ainsi créer une communauté. Au travers de l’emailling, de facebook et autre. Par exemple avec un confiturier qui nous donne une recette de confiture, vous allez dire mais il va perdre ses clients, je vous répondrai quand avez vous fait de la confiture pour la dernière fois ?

La page « à propos » ;
Tout d’abord la page « A propos » est beaucoup plus consultée qu’on ne le pense , elle doit raconter une histoire tout en établissant une relation de confiance et pour cela le mieux est de rester soi-même. Exemple avec les pages d’Innocent et Live Mentor.

Que doit contenir votre site web ? Petit cours de marketing digital
Mot clé :