Et si la block chain était notre salut !

Je ne parle pas du bitcoin, non je parle de son support la block chain, comment et pourquoi elle va nous sauver, de certaines choses, pas de tout, mais elle pourrait nous éviter quelques soucis. J’écris cet article car aujourd’hui j’ai l’impression d’être dans un épisode de Black Mirror, la fiction a rattrapé la réalité.

Sur le célèbre site-forums Reddit depuis plus d’une soixantaine de jours des utilisateurs, au travers d’un thread discute d’un logiciel permettant d’effectuer du face swapping sur des vidéos. Ses utilisateurs s’en servent pour remplacer les visages et si quelques utilisateurs se sont tapés un trip de remplacer Harrison Ford par Nicolas Cage dans Les Aventuriers de l’arche perdu, pour commettre un Benjamin Gates 3, d’autres ont des idées nettement moins gentils.

Les utilisateurs du sites remplaces le visage d’actrices de films pornos, par le visage d’actrices célèbres. Il recherche des actrices pornos ayant un brin de ressemblance avec une star Hollywoodienne et le logiciel fait le reste. Le logiciel a l’air d’être simple d’utilisation, on place en données d’entrés un film, ainsi qu’une bibliothèque de visage d’une personne. Le logiciel, par deep-learning, va se charger d’effectuer le face swapping et créer un nouveau film avec un nouveau visage. Même Charlie Brooker n’avait pas osé.

C’est un coup dur pour les personnes publiques qui vont voir leurs visages dans de faux films pornos. Avec une forte notoriété et le selfie comme culture, il est dur de ne pas avoir son visage sur le net. Mais pour nous, personnes lambda que nous sommes le risque n’est pas moindre, je ne suis pas fan de selfie (n’oublions pas que cela vient du mot selfish) mais comme tout le monde mon visage est sur le net. Malgré que mon compte FB soit privé quelqu’un de mal intentionné pourrait toujours créer une vidéo avec mon visage. La règle 34 pour tous, si vous existez sur le net, ben vous connaissez la suite…

Cela ne va t’il pas remettre en cause l’utilisation de preuve vidéo ? Lors d’un procès ne pourrait il pas rendre caduc une preuve vidéo au titre que n’importe qui peut créer un faux films ? Le problème inverse existera également quand on voit avec quelle facilité on peut créer un faux films. Créer une fausse preuve vidéo sera rapide mais surtout avec une facilité déconcertante.

Quelle solution avons nous face à ce nouveau problème ? Comment pouvons nous nous défendre ? Comment empêcher la création d’une fausse vie privé ?

C’est la que la blockchain intervient, ça ne va pas plaire à tout le monde mais imaginons qu’au moment ou vous mettez fin à votre vidéo, cette dernière soit envoyé sur un cloud / block chain. Pas qu’elle soit disponible pour tout le monde, non, son accès, exclusif, vous serez garantit par une clé privé mais juste que l’horodatage et la provenance (les métadonnées de l’appareil photo) garantissent la provenance de la vidéo ainsi que sa véracité. Il serait ainsi plus facile de détecter une vraie vidéo d’une fausse, par contre pour le tort occasionné au vu de la vitesse de transmission de fausse rumeur, je n’ai pas encore trouvé de solution.

Article rédigé le 26 janvier 2018, à Aix en Provence

Et si la block chain était notre salut !
Mot clé :